Cifap Formation

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, du cinéma, de la musique, du spectacle vivant et du web

Formation Le plan de travail idéal ... et son devenir

  • Durée totale : 70 heures sur 10 journées sur 2 semaines
  • Durée hebdomadaire : 35 heures
  • Effectif maximum : 8 personnes
  • Lieu de la formation : 27 bis rue du Progrès à Montreuil (93100)

Date des sessions

Date des sessions
Clôture des inscriptions

La qualité et la pertinence du plan de travail d’un film ainsi que la gestion fine de son évolution et de son adaptation à la réalité et aux contraintes, sont peut-être les ingrédients principaux d’une réalisation cinématographique. Les compétences du premier assistant peuvent se développer et s’ajuster pour accomplir cette difficile mission en se nourrissant des apports des différents chefs de poste. En effet le partage d’expériences, l’apprentissage de méthodologies complémentaires, le développement de réflexes permettent de passer de la production du plan de travail à celle du plan de travail idéal. Toute une méthodologie est nécessaire pour élaborer au mieux la préparation, la coordination et la mise en place des moyens humains et techniques nécessaires au tournage. Sans relâche, l’assistant réalisateur doit penser et coordonner cet agenda du tournage si complexe, en harmonie avec les différents corps de métiers, les disponibilités des comédiens, la complexité des décors choisis ; et tout cela dans le respect du budget élaboré par le directeur de production. Pourtant la tâche ne finit pas là. Il s’agit, au fur et à mesure que le film se fait, d’adapter, modifier, retravailler avec diplomatie et intelligence ce fameux plan de travail idéal.

Si la production du plan de travail incombe au premier assistant-réalisateur, de nombreux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ont besoin d’en comprendre l’art afin d’améliorer leurs compétences dans leur propre domaine (production, régie, réalisation, etc.) Cette formation permet de faire monter chacun en compétences sur ce sujet fondamental en améliorant ses réflexes, ses process, ses réflexions tout au long du processus de création du plan de montage, et ce, sur le logiciel Movie Magic Scheduling©

 

NB : cette formation n’est pas une initiation mais s’apparente à du doctoring. Le programme s’adresse à ceux qui veulent améliorer leur capacité à produire un plan de travail idéal ou à bien l’utiliser

Objectifs

A la fin de la formation, les stagiaires sauront :

  • Mieux analyser un scénario et en mettre en lumière les problématiques propres
  • Réaliser un dépouillement exhaustif et intelligent du scénario
  • Optimiser l’utilisation de Movie Magic Scheduling©
  • Établir la meilleure première continuité
  • Constituer des listes de rôles et de décors permettant de lancer casting et repérages
  • Elaborer des dépouillements spécifiques et des listes principales comme base de travail pour la collaboration avec chaque chef de poste
  • Établir le plan de travail idéal et le faire évoluer
  • Intégrer des contraintes financières, des indisponibilités de rôles et de décors

Profils

Profil professionnel :

3e ou 2e assistant, voire 1er assistant ayant besoin de se perfectionner sur les tenants et aboutissants du plan de travail d’un film... Directeurs de production, régisseurs, etc.

Prérequis, expérience professionnelle :

  • Avoir une expérience professionnelle préalable en production cinématographique et/ou audiovisuelle
  • Avoir déjà produit un (des) plan(s) de travail ou être amenés à en utiliser, dans son activité principale
  • Posséder un bon sens de l’organisation et être rigoureux
  • Être à l’aise avec l’informatique

Conditions d'accès

Étude de recevabilité de la candidature (CV et lettre de motivation) par le responsable pédagogique de la formation, en présence physique ou non du candidat. Est alors analysée la corrélation entre le projet personnel porté (maturité, expérience, contexte de mise en oeuvre, réseau, objectifs opérationnels visés…) et la réponse apportée par la formation. Le responsable pédagogique s’assure également que tous les prérequis d’accès à la formation sont respectés.

Le candidat est ensuite informé de l’acceptabilité de son dossier par le conseiller en formation en charge qui l’accompagne alors dans ses démarches administratives auprès de son organisme financeur.

Dans le cas d’une inadéquation entre projet et formation choisie, une alternative plus pertinente est proposée au candidat.

Pédagogie

Cette formation s’adresse à des stagiaires avancés. L’utilisation du logiciel Movie Magic Scheduling en autonomie permet de développer chez chacun une intense réflexion personnelle tout en étant, le plus souvent, en échange avec les formateurs experts et les autres stagiaires, en partage d’expérience et de méthodologie.

Le cas d’école sur l’ensemble de la formation, même si de nombreux cas de réalisations seront évoqués, est un film dont le scénario est donné au début afin que la formation s’arrête à toutes étapes de conception et d’évolution du plan de travail idéal.

La rencontre avec des formateurs, chefs de poste en cinéma, permet chaque jour d’approfondir un sujet et de revoir ses méthodes de travail et ses convictions sous un autre jour. L’expertise et l’expérience de chacun d’eux permet de nourrir le catalogue de savoirs et savoir-faire de chaque stagiaire.

Modalités d’évaluation

À l’issue de la formation, le formateur référent procède à l’évaluation des acquis du savoir et du savoir-faire inculqués jusque-là. Le résultat de cette évaluation est porté sur l’attestation de fin de formation transmise au participant.

Demande d'information

Intervenants

Jérôme BORENSTEIN

Jérôme BORENSTEIN

1er assistant réalisateur

Membre fondateur de l'Association Française des Assistants Réalisateurs (AFAR) dont il a été durant 6 ans le secrétaire général. Titulaire d’une licence de cinéma, Jérôme Borenstein commence à travailler comme assistant-réalisateur sur des films institutionnels en 1988. Il devient par la suite deuxième assistant-réalisateur sur des séries télévisées et des long-métrages tournés en France avec des équipes anglaises et américaines. En 1995, il est engagé comme co-premier assistant-réalisateur sur le film "Tout le Monde dit I Love You" de Woody Allen. Commence alors une carrière de premier assistant-réalisateur qui le mène à collaborer avec des réalisateurs de renom comme : Sally Potter, Michael Bay, Brian de Palma, Richard Linklater, Eric Rochant, Steven Spielberg, Elia Suleiman et Quentin Tarantino. 

Contacts

Elsa Nunes

Tel : 01 48 18 28 38

Email : formations@cifap.com

27bis Rue du Progrès, 93100 Montreuil

Déroulé de la formation

NB : En préalable au stage, les participants doivent lire le scénario de long-métrage qui sera étudié pendant les deux semaines. Ce support permettra de travailler successivement les grandes thématiques par postes.

1ère semaine - Méta-Méthodologie de lecture & de dépouillement du scénario avec Movie Magic Scheduling©

Jour 1 - Mieux démarrer un projet

  • Comment optimiser la première lecture en analyse du scénario et mettre en lumière des enjeux du point de vue de la fabrication du film : astuces de lecture pour déceler les points nodaux
  • Quels éléments remarquables pour
  • Les catégories du dépouillement ?
  • Le compte de pages
  • Les couleurs
  • Les outils du dépouillement
  • Méthodologie avancée de dépouillement commenté des premières scènes

Jour 2 - Application des apports méthodologiques

  • TRAVAUX PRATIQUES : dépouillement seul des scènes suivantes, par séries d’une vingtaine de scènes à chaque fois,
  • Debrief et analyses des scènes dépouillées ; partage d’expériences, analyses et astuces

Jour 3 - Optimisation de son outil de travail

  • Préparation et personnalisation de Movie Magic Scheduling© en vue de la saisie des premières scènes du dépouillement
  • TRAVAUX PRATIQUES : Saisie assistée du dépouillement

Jour 4 - Hiérarchisation & efficacité

  • Perfectionnement de l’établissement de la continuité et numérotage des rôles selon leur importance
  • Édition des premières listes à l’aide de Movie Magic Scheduling©
  • Continuité
  • Dépouillement général,
  • Dépouillement décoration / accessoires, liste accessoires…
  • TRAVAUX PRATIQUES : édition assistée des premières listes

Jour 5 - Mieux savoir s’adapter & transformer

  • Distribution des modifications de scénario (pages de couleur) et insertion dans le scénario d’origine
  • TRAVAUX PRATIQUES : lecture et mise à jour du dépouillement puis édition des premières listes mises à jour
  • Debrief : développement de compétences sur la mise à jour du dépouillement et édition des premières listes mises à jour
  • Bilan de la première semaine de stage

2ème semaine - Le plan de travail idéal et son devenir

Jour 6 - Ajuster, concevoir, réduire, organiser

L’intervention d’un chef décorateur sur cette journée permet d’approfondir la connaissance des décors, de leur fabrication, organisation, fonctionnements, conception, voire enlèvement afin d’apprendre à ajuster plus précisément encore l’adaptation du plan de travail.

  • Conception la plus ajustée de la liste artistique et de la liste des décors à partir de la continuité puis édition
  • Détermination du nombre idéal de jours de tournage, de la date idéale de début de tournage et du rythme idéal de tournage
  • Préparation et personnalisation de Movie Magic Scheduling© en vue de l’établissement du premier jet de plan de travail (plan de travail naturel)

Jour 7 - Être toujours au plus près des contraintes économiques et de l’exigence artistique

L’intervention d’un spécialiste des effets spéciaux (VFX) sur cette journée permet, en répond de celle de la veille, de travailler les décisions à prendre dans les choix * effets réels/effets virtuels sous tous leurs aspects (qualités, efficacités, coûts, organisation, etc…)

  • Édition du premier jet de plan de travail dit “plan de travail naturel“
  • Adaptation du plan de travail naturel“ aux premières contraintes financières

Jour 8 - De la cohérence, de la coordination, des idées : savoir-faire et références

L’intervention d’un(e) scripte sur cette journée permet de confronter par des échanges d’expériences et de savoir-faire, prévisions et réalités.

  • Organisation du plan de travail en jours et en semaines avec horaires de tournage et remontée de tournage de nuit (le droit du travail et la convention collective sont respectés)
  • Estimation du temps de tournage par scène, par jour, par semaine
  • Détermination de la figuration

Jour 9 - Développer ses qualités diplomatiques

L’intervention d’un réalisateur permettra d’échanger sur les attentes fines du plan de travail, des interstices d’incertitude à mettre au jour et des méthodologies pour travailler en groupe tout en prenant les bonnes décisions.

  • Présentation au réalisateur du plan de travail idéal suivie de sa réaction à la présentation
  • Mise à jour du plan de travail idéal et adaptation après la présentation au réalisateur
  • Édition du plan de travail ainsi que ses documents associés (plan de travail avec dépouillement, présences rôles et silhouettes, listes diverses avec dates de tournage)

Jour 10 - Être prêt à se confronter aux difficultés

  • TRAVAUX PRATIQUES : finalisation du plan de travail et de ses listes associées
  • Pour terminer ces analyses approfondies, la projection du film permettra d’analyser certains points de rupture entre la préparation liée au scénario et la réalisation définitive du film et de reprendre l’ensemble de la méthodologie.

Financement

  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs : sur étude de dossier par l’AFDAS (renseignements au 01 44 78 38 44), à la condition de satisfaire aux critères de recevabilité (toutes les précisions sur le site de l’AFDAS)
  • Salariés d'entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue par votre OPCO
  • Demandeurs d’emploi : sur étude de dossier par Pôle Emploi
  • Autres statuts : nos conseillers en formation analyseront votre profil afin de vous proposer une solution de financement adaptée

 

Coût de la formation par participant : 3 500€ HT soit 4 200€ TTC

Moyens techniques

 

Inscription

1

Veuillez compléter ce formulaire :

* Champs obligatoires

CIFAP traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que CIFAP utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings. En communiquant vos coordonnées, vous consentez à être contacté par nos conseillers du lundi au vendredi de 9h30 à 19h00.

Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@cifap.com.

2

Vous serez contacté par un conseiller. Il vous oriente et vous aide à constituer votre dossier de financement.

3

Vous validez votre financement et obtenez votre inscription en formation.

Formations connexes

Movie Magic Scheduling

Maîtriser toutes les fonctionnalités de Movie Magic Scheduling, logiciel de référence pour le dépouillement du scénario et l’élaboration du plan de travail.

L'art du repérage

Évoluer dans la profession de repéreur.se, faire une lecture experte d’un scénario et dégager des priorités, établir des rapports efficients avec le réalisateur et l’équipe du film, constituer son réseau et son catalogue de décors, conclure une mission.

L'assistant réalisateur en fiction

Se préparer à assumer la fonction d’assistant réalisateur à travers la gestion concrète et complète d’un tournage de long-métrage de fiction. Se préparer à l’examen délivrant le titre, à l’issue de la session.

La réalisation autonome

Appréhender de manière pratique toutes les étapes de fabrication d’un projet: écriture, préparation, prise de vues, montage et diffusion. Etre en capacité de réaliser un film court (reportage, portrait, clip, film institutionnel…) en totale a