Cifap Formation

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, du cinéma, de la musique, du spectacle vivant et du web

Formation L'accessoiriste de plateau

L'accessoiriste de plateau
  • Durée totale : 70 heures sur 10 journées soit 2 semaines
  • Durée hebdomadaire : 35 heures
  • Effectif maximum : 8 personnes
  • Lieu de la formation : 27 bis rue du Progrès à Montreuil (93100)

Date des sessions

Date des sessions
Clôture des inscriptions

Dans un scénario, tout objet cité ou touché par un acteur devient un accessoire, qui a son propre rôle à jouer. Tout au long du tournage, l'accessoiriste de plateau est celui qui en a la charge. Ceci est révélateur de l’importance des missions et responsabilités confiées à l’accessoiriste. Ce dernier, en étroite collaboration avec l’équipe déco, est au service du confort des comédiens et des exigences du réalisateur, et doit, plus globalement, répondre aux exigences de l’équipe artistique. Il doit surtout, par son travail et son talent, donner de la crédibilité et du réalisme au jeu (au projet). Mais l’accessoiriste est aussi un technicien qui doit veiller au respect des règles de sécurité.

 

Mettre en valeur le décor, gérer les accessoires, assurer les raccords, crédibiliser les scènes, réaliser de petits effets spéciaux, accompagner les comédiens, anticiper les problèmes et les demandes, il est indispensable pour embrasser ce métier d'envisager les situations que rencontre l’accessoiriste, et les réponses qu'il y apporte. Tous ces aspects de la profession seront étudiés durant la formation.

Objectifs

A l’issue de la formation, les stagiaires sauront :

  • Occuper le poste d’accessoiriste de plateau sur un petit projet ou d’assister un accessoiriste plus expérimenté sur un long métrage
  • Travailler à partir d’un scénario et des divers documents liés à celui-ci
  • Communiquer avec tous les interlocuteurs du tournage, notamment l’équipe déco et celle de réalisation
  • Aborder les différents types de situations qu’un accessoiriste rencontre sur un plateau
  • Identifier les situations plus complexes

Profils

Tout membre de l’équipe déco ou tout professionnel du tournage souhaitant s’orienter vers une nouvelle activité.

Pré-requis :

  • Une première expérience professionnelle préalable en tant qu’accessoiriste est un plus. Une expérience de plateau est indispensable.
  • Être créatif et polyvalent

Pré-requis

 

Conditions d'accès

Étude de recevabilité de la candidature (CV et lettre de motivation) par le responsable pédagogique de la formation, en présence physique ou non du candidat. Est alors analysée la corrélation entre le projet personnel porté (maturité, expérience, contexte de mise en œuvre, réseau, objectifs opérationnels visés…) et la réponse apportée par la formation. Le responsable pédagogique s’assure également que tous les prérequis d’accès à la formation sont respectés.

Le candidat est ensuite informé de l’acceptabilité de son dossier par le conseiller en formation en charge qui l’accompagne alors dans ses démarches administratives auprès de son organisme financeur.

Dans le cas d’une inadéquation entre projet et formation choisie, une alternative plus pertinente est proposée au candidat.

Pédagogie

La formation progresse de la théorie vers la pratique et l’immersion par la voie de :

  • Projection de séquences filmiques, présentation de documents
  • Visites de fournisseurs et interventions de professionnels
  • Ateliers d’exploitation des acquis (en intérieur et extérieur)
  • Mises en situation réelle après analyse des documents de travail usuels

Modalités d'évaluation :

A l’issue de la formation, le formateur référent procède à l’évaluation des acquis du savoir et du savoir-faire inculqués jusque-là. Le résultat de cette évaluation est porté sur l’attestation de fin de formation transmise au participant.

Processus de certification

 

Demande d'information

Intervenants

Simon TRIC

Après avoir obtenu le DNSEP (Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique), Simon Tric commence il y a 25 ans à travailler dans l'équipe décoration en cinéma et télévision. Peintre ou assistant-décorateur, il découvre le poste d'accessoiriste de plateau, qu'il s'attachera à ne plus quitter.
Il est actuellement vice-président de l’Association française des accessoiristes de plateau.

 

Contacts

Elsa Nunes

Tel : 01 48 18 28 38

Email : formations@cifap.com

27bis Rue du Progrès, 93100 Montreuil

Déroulé de la formation

En théorie

 

 Travailler dans le cinéma

  • L’histoire du statut intermittent
  • Vivre l'intermittence
  • Jeux du plateau
  • Différents types de films
  • Législation et réglementations

Portraits de l’accessoiriste

  • Fonctions de l'accessoiriste
  • Un métier « d’expérience » et d’adaptation, à mi-chemin entre l’équipe décoration et l’équipe réalisation
  • Missions de l’accessoiriste : il fait surtout illusion, assure les raccords, doit mettre en valeur le travail de l’équipe décoration. Il collabore pour cela avec le cadreur, les machinistes etc… Il est amené quasi systématiquement à créer un passé à la situation présente : disposer une fin de repas, patiner un ballon…

L'essentiel de l'accessoire

  • Différents accessoires

  • Bijoute de l'accessoiriste : contenu, contenant, organisation
  • Accessoires litigieux

Intégrer une équipe de tournage

  • Casting

  • Rencontres avec les divers interlocuteurs de l’accessoiriste : chef déco, réalisateur, 1er et second assistants réalisateurs, scripte, directeur de production, assistante de production, régisseur, chef-opérateur, comédiens…

 Présentation et analyse des documents de travail

  • Scénario : lu une première puis une deuxième fois pour y surligner les accessoires. A la troisième lecture, sont mis en avant les accessoires induits. Le dépouillement se fait par décor, par séquence et selon le plan de travail.
  • Plan de travail : le document de référence pour toute l’équipe qui fixe la chronologie du tournage avec dates, horaires et lieux. Chaque séquence y apparaît avec ce que chacune nécessite en comédiens, figuration, interventions ponctuelles ou dispositifs particuliers.
  • Dépouillement général : l’accessoiriste fait le sien et le recoupe ensuite avec celui de l’équipe réalisation. Ce document recense séquence par séquence ce qui est requis par le scénario (véhicules, armes, animaux…).
  • Continuité : c’est un document établi par la scripte, qui trace la chronologie du scénario et annonce aussi leur minutage. Elle reprend les accessoires.
  • Liste technique : elle réunit les coordonnées de tous les membres de l’équipe technique (IMDb est aussi utile)
  • Liste artistique : elle présente les coordonnées, dates d’occupation de tous les décors. Cela permet de passer sur les lieux avant le tournage pour préparer une implantation.
  • Bible : c’est un document qui rassemble toutes les informations du film en tournage. On y trouve les coordonnées de la production, le synopsis, les listes techniques et artistiques, la liste des fournisseurs, la liste des décors et des lieux de tournage, les horaires de train, la liste des lieux d’hébergement et de restauration.
  • Notes de frais : il faut les retourner régulièrement et ne pas mélanger régie et accessoires. Il faut parfois, côté déco et accessoires, distinguer les consommables et les récupérables.

Avant le tournage

  • Casting
  • Rencontres avec les divers interlocuteurs de l’accessoiriste
  • Lectures du scénario
  • Lecture technique avec le réalisateur
  • S’organiser avec l’équipe déco et les autres postes, se concerter. Lister les accessoires et déterminer les priorités. Rechercher les fournisseurs, évaluer les difficultés de fabrication, faire des tests préalables.
  • Accessoires spécifiques
  • Présentation des accessoires de jeu au réalisateur

Pendant le tournage

  • Habitudes et imprévus
  • Tournages en studio, en intérieur, en extérieur
  • Fin de tournage

Visionnages

  • Documentaires, extraits de films emblématiques

 

En pratique

 

Bijoute de l’accessoiriste : découvrir le contenu du camion

Ateliers intérieurs 

  • Patines : sur papier, métal, verre…
  • Comestibles : faux alcools et gestion des aliments
  • Fabrication : seringue, fausse barre de fer
  • Petits SFX intérieurs

Ateliers extérieurs

  • Petits SFX extérieurs et fabrications : feux, fumées, buée, plomberie...

Interventions, visites

  • Assistant déco, scripte, armurier, loueur, ateliers SFX...

Bilan de la formation

 

Moyenne des notes pédagogiques attribuées par les stagiaires à l'issue de leur formation : 19/20

Financement

  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs : sur étude de dossier par l’AFDAS (renseignements au 01 44 78 38 44), à la condition de satisfaire aux critères de recevabilité (toutes les précisions sur le site de l’AFDAS)
  • Salariés d'entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue par votre OPCO
  • Demandeurs d’emploi : sur étude de dossier par Pôle Emploi
  • Autres statuts : nos conseillers en formation analyseront votre profil afin de vous proposer une solution de financement adaptée

Coût de la formation par participant : 4 000€ HT soit 4 800€ TTC

Moyens techniques

Les stagiaires auront à leur disposition:

  • Une salle de cours équipée d’un système de vidéo projection

  • L’équipement complet de l’accessoiriste (et sa camionnette)
  • Un plateau de tournage
  • Un espace extérieur pour la réalisation des petits effets spéciaux

 

 

Livre

Accessoiriste cinéma

Satisfaction des stagiaires

4.8

Inscription

1

Veuillez compléter ce formulaire :

* Champs obligatoires

CIFAP traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que CIFAP utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings.

Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@cifap.com.

2

Vous serez contacté par un conseiller. Il vous oriente et vous aide à constituer votre dossier de financement.

3

Vous validez votre financement et obtenez votre inscription en formation.

Formations connexes

L'assistant réalisateur en fiction

Se préparer à assumer la fonction d’assistant réalisateur à travers la gestion concrète et complète d’un tournage de long-métrage de fiction. Se préparer à l’examen délivrant le titre, à l’issue de la session.

La réalisation en fiction

Définir les étapes clés de la création d’un court ou long métrage, d’une série, et en comprendre tous les enjeux. Développer une méthodologie de travail rigoureuse et être en capacité de diriger la mise en œuvre professionnelle du projet.

Scripte pour le cinéma

Appréhender de manière globale et pratique toutes les spécificités du métier de scripte, pour le cinéma, et également acquérir une méthodologie générale et la capacité d’adapter votre travail à chaque projet.