Cifap Formation

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, du cinéma, de la musique, du spectacle vivant et du web

Formation Le portrait documentaire

Une histoire de point de vue et de mise en scène

  • Durée totale : 105 heures sur 15 journées, soit 3 semaines
  • Durée hebdomadaire : 35 heures
  • Effectif maximum : 8 personnes
  • Lieu de la formation : Cifap, 27 Bis rue du Progrès à Montreuil

Date des sessions

Date des sessions
Clôture des inscriptions

Le portrait documentaire apparaît aujourd’hui comme le genre le plus développé et demandé dans les médias. Du portrait de dictateur à celui de l’avocat des causes honnies, des frissons provoqués par la proximité de la diva sulfureuse ou de l’homme politique révolutionnaire d’exception, il va jusqu’aux portraits intimes de grands-parents, d’amours cachés, d’époques ou de lieux insolites. La conception et la réalisation de ce type de documentaire demande une approche très ancrée, un point de vue fort, une mise en scène documentaire de la parole du personnage. C’est un travail rigoureux, sensible, qui demande références et méthodologie. Il ne s’agit ni de s’abandonner au seul hasard en filmant le tout-venant, ni de vouloir tout maîtriser et diriger.

Le travail du cinéaste est essentiellement de faire voir ce qu'il filme et de faire entendre ce qu'il enregistre. Car ni le regard ni l'écoute ne vont de soi dit le grand documentariste Jean-Louis Comolli. De nombreuses questions doivent être travaillées en amont de l’écriture d’un portrait documentaire : qu’est-ce qu’un personnage ? Se met-il en scène ou le met-on en scène ? Comment transformer le « temps vécu en un temps cinématographique » comme le dit Edgar Morin ? Dans quel contexte et quel temps se tourne la parole ? quelle place se donne le réalisateur et quelle relation a-t-il et met-il en scène avec le personnage ? Comment créer un espace de liberté pour le personnage, limiter son autocensure, entrer dans son quotidien auprès de ses acolytes… Que, voir qui, fabrique-t-on au montage ?

Pour comprendre les divers enjeux du portrait documentaire et s’approprier les savoir-faire que le métier mobilise, le meilleur apprentissage reste encore celui de se confronter à la pratique : réaliser une séquence de portrait documentaire dans le cadre privilégié d’une formation permet ainsi de s’initier, intégrer, créer, sans autre objectif que d’acquérir la compréhension par la confrontation.

Objectifs

A la fin de la formation, les stagiaires auront la capacité de :

  • Concevoir un portrait documentaire de qualité en en connaissant les spécificités du genre
  • Se positionner face aux références du domaine
  • Construire un point de vue
  • Penser la mise en scène de la parole
  • Préparer et mener un repérage et un tournage
  • Utiliser l’écriture visuelle propre au documentaire

Profils

Journalistes, auteurs réalisateurs ayant déjà une expérience de l‘écriture et de la réalisation documentaire souhaitant appréhender les spécificités de la réalisation du portrait documentaire pour la télévision, le web et le cinéma.

Pré-requis

  • Etre parfaitement familiarisé à l’usage générique de l’outil informatique (Mac ou PC)
  • Etre à l’aise en expression écrite comme orale
  • Une expérience professionnelle préalable en réalisation audiovisuelle documentaire est indispensable
  • Avoir déjà fait du montage

 

Conditions d'accès

Étude de recevabilité de la candidature (CV et lettre de motivation) par le responsable pédagogique de la formation, en présence physique ou non du candidat. Est alors analysée la corrélation entre le projet personnel porté (maturité, expérience, contexte de mise en œuvre, réseau, objectifs opérationnels visés…) et la réponse apportée par la formation. Le responsable pédagogique s’assure également que tous les prérequis d’accès à la formation sont respectés.

Le candidat est ensuite informé de l’acceptabilité de son dossier par le conseiller en formation en charge qui l’accompagne alors dans ses démarches administratives auprès de son organisme financeur.

Dans le cas d’une inadéquation entre projet et formation choisie, une alternative plus pertinente est proposée au candidat.

Pédagogie

Privilégiant un apprentissage de type appropriatif et collaboratif, cette formation mixe une approche analytique poussée de portraits documentaires importants et amène à développer les facultés critiques et rédactionnels du genre.

Des apports théoriques par des experts des différents métiers de la réalisation (auteur, chef op, monteur) permettront d’appréhender les méthodologies à développer à chaque niveau de la fabrication d’un projet de portrait documentaire qualifié.

Enfin le passage par l’expérimentation permet de se confronter pour consolider les acquis. Chaque participant est amené à concevoir, écrire, tourner et monter une séquence de portrait documentaire (5 minutes environ) à partir d’un thème imposé (le sujet et le traitement restant libres). De plus, il participe en tant que technicien au tournage du film de son binôme.

Ce travail est encadré en permanence par des professionnels confirmés qui introduisent les outils théoriques et les techniques spécifiques à utiliser pour la réalisation de portrait documentaire, apportent des conseils spécifiques à chaque projet et fixent des limites à l’exercice. Ces professionnels n’interviennent toutefois jamais directement à la place des stagiaires dans la réalisation des films.

Un.e réalisateur.trice ayant réalisé un portrait documentaire reconnu sera invité à chaque session pour une projection et une discussion avec lui/elle.

Modalités d'évaluation :

A l’issue de la formation, le formateur référent procède à l’évaluation des acquis du savoir et du savoir-faire inculqués jusque-là. Le résultat de cette évaluation est porté sur l’attestation de fin de formation transmise au participant.

 

 

Demande d'information

Intervenants

Martine DELUMEAU

Réalisatrice et productrice

Martine alterne les fonctions de productrice et de réalisatrice de documentaires (Le véritable coût de l’immigration, Dassler contre Dassler, Puma contre Adidas, Travailler c’est trop dur…).  Elle a collaboré à de nombreuses reprises pour Arte, France 5 ou encore France 2. Elle a dirigé des séries de documentaires mais aussi la seule émission en langue des signes du PAF, L’œil et la main, à destination des sourds et des malentendants pour France 5.

Michèle DOMINICI

Réalisatrice de documentaires
 
Michèle a trouvé l’idée de son premier film en lisant le New Scientist, alors qu’elle travaillait au musée des Sciences de Londres. Le clitoris, ce cher inconnu, diffusé sur Arte en 2003, fut le premier documentaire consacré à cet organe tabou. Il allait donner le ton à ses créations futures, toutes empreintes d’un souci de transmission, d'émancipation, bref de politique. Suivirent alors un portrait du Ministre Léon Schwartzenberg, une exploration des mouvements de 1968, Un monde en révoltes, une saga des pionnières du féminisme en Angleterre, Les Suffragettes, ni paillassons, ni prostituées, une photographie de la parité en progrès, Madame la Ministre, une enquête sur une fausse vérité, Dépression, une épidémie mondiale, un portrait critique de la photographe Bettina Rheims, La fabrique des Icones, ou encore un documentaire historique sur la vie de Félix Nadar, photographe du XIXe siècle.

Sylvia CALLE

Réalisatrice et chef opératrice en documentaire et fiction

Diplômée de l’ENSAD (Département photographie) et de la Fémis (Département Image), son travail pour le cinéma et la télévision (Arte, Canal +, la Cinquième, France 3, Planète…) a été de nombreuses fois sélectionné en festival et primé. Elle a également enseigné pendant de nombreuses années à l’Université d’Evry, en prise de vues et écriture documentaire.

Carlos ALVAREZ

 
Chef opérateur en cinéma documentaire et en fiction
 
Chef opérateur sur de nombreux films documentaires (pour Jean Breschand, Dominique Brard, Jean-Paul Roig…), mais aussi en fiction (La Papesse Jeanne, de Jean Breschand). Il maîtrise également la prise de son. Diplômé de l’ENSAD (Département photographie), il intervient par ailleurs comme chargé de cours en cinéma documentaire à l’université d’Evry et à Paris 8.

Olivier JEHAN

Chef monteur

Depuis plus de 20 ans, Olivier est chef monteur sur tout type de sujet : reportages, films institutionnels, clips, films de fictions… La spécialité d'Olivier est surtout le documentaire avec une cinquantaine de films montés pour toutes les chaînes de télévision.

Benoit ALAVOINE

Chef monteur

Chef monteur avec un fort intérêt pour le documentaire, Benoît Alavoine a notamment travaillé sur le film Alimentation Générale de Chantal Briet, Étoile de la SCAM en 2007, et sur le film Dernière Saison. Benoît Alavoine est également l'un des monteurs favoris du réalisateur Marc Esposito avec lequel il a collaboré sur Toute La Beauté Du Monde, Mon Pote et Le Coeur Des Hommes 2 et 3.

Contacts

Elsa Nunes

Tel : 01 48 18 28 38

Email : formations@cifap.com

Cette formation peut s'organiser sur mesure, contactez :

Yoan Labanhie

Tel : 01 48 18 28 40

Email : y.labanhie@cifap.com

27bis Rue du Progrès, 93100 Montreuil

Déroulé de la formation

Jour 1

  • Introduction : les spécificités du portrait documentaire de personnage, de ville, de lieu.
  • Les grandes références.

Jour 2

  • Créer un portrait documentaire : exemples et analyses de films.
  • Comment on enquête ?

Jour 3

  • Créer un portrait documentaire : exemples et analyses de films.
  • Trouver l’angle.

Jour 4

  • Exercice : analyse de film et de point de vue.
  • Echanges avec le/la  réalisateur.trice invité.e du film projeté.

Jour 5

  • Construire le point de vue : analyse d’un monteur.

Jour 6

  • La mise en scène documentaire de la parole du personnage.

Jour 7

  • Exercices d’écriture de notes de réalisation à partir des films vus.

Jour 8

  • Ecriture accompagnée à partir d’un thème donné et en vue d’un tournage court (intention et note de réalisation)

Jour 9

  • Ecriture accompagnée
  • Repérages

Jour 10

  • Concevoir l’usage des archives.

Jour 11

  • Spécificités du pré tournage et du tournage de Portrait documentaire
  • Exercices de pratiques avancées de prise de vues et de son

Jour 12

  • Tournage en semi-autonome.

Jour 13

  • Tournage en semi-autonome.

Jour 14

  • Montage des séquences en semi-autonome.

Jour 15

  • Visionnage des séquences 5 mn avec debriefing.

 

Financement

  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs : sur étude de dossier par l’AFDAS (renseignements au 01 44 78 38 44), à la condition de satisfaire aux critères de recevabilité (toutes les précisions sur le site de l’AFDAS)
  • Salariés d'entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue par votre OPCO
  • Demandeurs d’emploi : sur étude de dossier par Pôle Emploi
  • Autres statuts : nos conseillers en formation analyseront votre profil afin de vous proposer une solution de financement adaptée

Coût de la formation par participant : 4200€ HT soit 5040€ TTC

Moyens techniques

  • 1 ordinateur bureautique par stagiaire pour l’écriture du projet, avec connexion Internet et imprimante en réseau
  • 1 unité complète de tournage par binôme : caméscope de poing Panasonic AG AC-90, pieds, perches, micros canons, HF…
  • 1 station de montage Apple Final Cut Pro X/ Première, par stagiaire
  • Matériel de visionnage (vidéo projecteur, écran plasma)

Inscription

1

Veuillez compléter ce formulaire :

* Champs obligatoires

CIFAP traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que CIFAP utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings.

Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@cifap.com.

2

Vous serez contacté par un conseiller. Il vous oriente et vous aide à constituer votre dossier de financement.

3

Vous validez votre financement et obtenez votre inscription en formation.

Formations connexes

Il était une fois le documentaire - en classe virtuelle

Vous vous demandez peut-être ce qu’est un film documentaire.

Le documentaire de création

Maîtriser toutes les spécificités et les techniques de la réalisation documentaire, pour mettre en œuvre de manière autonome et professionnelle un projet de film.

Ecrire et réaliser un documentaire pour la télévision

Appréhender de manière pratique les process de création d’un documentaire, du développement à la post-production.

La websérie documentaire

Acquérir les codes émergents de cette nouvelle écriture du réel. Bâtir un dossier de websérie documentaire conçu pour les logiques du web. Savoir pitcher en vidéo. S'affranchir des formats existants et inventer un dispositif innovant pour le web.