Cifap Formation

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, du cinéma, de la musique, du spectacle vivant et du web

Formation Monteur audiovisuel et cinéma

L'art du montage. Méthode, grammaire et langage : le montage, l'œuvre et la création

Monteur audiovisuel et cinéma
  • Durée totale : 525 heures sur 75 jours, soit 15 semaines
  • Durée hebdomadaire : 35h
  • Effectif maximum : 8 personnes
  • Lieu de la formation : 27 bis rue du Progrès à Montreuil (93100)

Date des sessions

Date des sessions
Clôture des inscriptions

Le monteur accompagne le film, l’émission, le documentaire, tout produit audiovisuel jusqu’à son destinataire, le public. Il est le « passeur » entre la création du réalisateur et le futur spectateur. Il est responsable de la bonne fin du travail depuis la fin du tournage jusqu’à la projection finale.

Le monteur est présent à chaque étape du travail de post-production, depuis la réception des rushes du tournage jusqu’à la copie finale du film monté ou le PAD. Il organise, résout les problèmes, est agent de liaison entre les différents protagonistes de la post-production : laboratoire, sonothèque, production, centres de post-production, doublage, titrage, trucages, étalonnage… Il est là pour aider le réalisateur à ne pas perdre la continuité de son film. Il doit savoir quelles sont les possibilités de travail sur l’image, savoir juger de la valeur d’un son, prévoir les possibilités du mixage. Il possède une technique d’écriture cinématographique avec ses codes, ses règles, ses expériences et ses exceptions qui permettent de construire le récit.

Il apporte sur le projet un autre regard, regard nécessaire pour dénouer plus vite les moments de crise, les pannes d’imagination, pour proposer, apporter des solutions. Le monteur organise, conseille, impulse, encourage, suggère, éclaire.

Que l’on monte un clip, une pub, un film institutionnel, un court métrage, un journal télévisé, un long métrage de fiction ou un documentaire, le réalisateur a besoin d’un interlocuteur avec lequel il puisse échanger, dialoguer : le monteur aide aussi à réaliser. Le monteur est ainsi appelé « collaborateur de création », comme les autres principaux chefs de poste.

Objectifs

À la fin de la formation, les stagiaires sauront :

 

 

  • Se préparer à assumer et à gérer sa fonction de monteur comme chef d'équipe technique et collaborateur artistique
  • Acquérir différents outils conceptuels permettant d'analyser son travail et de l'organiser
  • Être capable de mettre en oeuvre, de manager et de gérer de manière professionnelle les moyens artistiques et techniques nécessaires au montage, à la finalisation/finition de l’oeuvre audiovisuelle ou du programme
  • Acquérir une pratique concrète du montage à travers deux exercices, avec l'étude du scénario et du tournage, comportant l’ensemble des situations et figures du montage cinéma
  • Être en capacité d’utiliser les principaux logiciels de montage : Final Cut, Premiere, Avid
  • Connaître les outils et les logiciels nécessaires de l’environnement de la post-production
  • Connaître l’ensemble de la chaîne technique et artistique de la finition d’un film
  • Connaître l'organisation, les exigences et les responsabilités du monteur, les mettre en oeuvre pour une meilleure efficacité dans le cadre du travail de l’équipe réalisation/montage
  • Acquérir confiance en soi, compétence et donc crédibilité pour diriger un montage

Profils

Profil professionnel :

Techniciens de la production télévisuelle et cinématographique, monteurs, assistants monteurs, plus spécifiquement ceux dont le projet est la prise en compte du langage dans l’oeuvre audiovisuelle et la professionnalisation de leur activité.

Prérequis, expérience professionnelle :

  • Expérience dans la production audiovisuelle
  • Être en situation d’aborder la responsabilité du montage en production d’une oeuvre audiovisuelle quel que soit son format et sans avoir la préparation préalable ou l’expérience du poste

 

Conditions d'accès

Il convient tout d’abord de s’inscrire auprès du CIFAP en adressant son CV et une lettre de motivation, le plus tôt possible. Compte tenu du délai de traitement administratif des dossiers, il est conseillé de commencer ses démarches au moins 6 mois avant le début de la formation envisagée et de formuler des demandes les plus complètes et motivées possibles.

Un rendez-vous avec le responsable pédagogique de la formation est ensuite organisé (dans nos locaux ou par téléphone), afin de nous assurer du niveau du candidat.

Pédagogie

Les participants sont en situation de montage réel durant toute la durée de la formation. Ils auront à parcourir l’ensemble de la méthodologie et du langage du montage appliqué à la fiction ou à toute construction de discours filmique.

Les apports théoriques accompagneront l’étude du cas pratique et donneront une méthode de travail aux stagiaires. Différents documents d’analyse seront utilisés. Des rushes de fiction sont mis à disposition des participants pour une adéquation parfaite entre la pédagogie et l’exercice, la manipulation permettant de travailler sur les figures grammaticales principales du langage du montage.

Deux exercices en fin de formation serviront à évaluer la compréhension par le stagiaire du langage du montage. L'analyse critique de leurs travaux et les informations relatives au métier de monteur leur permettront d'être en prise avec la réalité professionnelle.

D’une façon générale, nous entendons mobiliser un mode de travail pédagogique de type appropriatif : chaque stagiaire, acteur de son devenir professionnel, est mis en situation d’appropriation de savoirs et de savoir-faire, dans le cadre de son projet personnel.

Nous proposons ainsi à chacun un cadre de rencontres, de dialogue et de réflexion avec d’autres professionnels, stagiaires et formateurs, en activité dans divers secteurs de la filière audiovisuelle.

Conformément à la Charte de Qualité Formation AFDAS, les exercices réalisés durant la formation n’ont pas pour objet d’être diffusés ou utilisés à des fins commerciales, la finalité de la formation étant l’acquisition d’un savoir-faire et non la réalisation d’un produit fini.

Modalités d’évaluation

À l’issue de la formation, le formateur référent procède à l’évaluation des acquis du savoir et du savoir-faire inculqués jusque-là. Le résultat de cette évaluation est porté sur l’attestation de fin de formation transmise au participant.

Demande d'information

Intervenants

Elise FIEVET

Chef monteuse fiction et documentaire pour le cinéma et la télévision. Après avoir été pendant une dizaine d'années assistante monteuse auprès d'Hervé de Luze (On connaît la chanson d'Alain Resnais, La Neuvième porte de Roman Polanski, Loin d'André Téchiné, Le goût des autres d'Agnès Jaoui...), elle devient elle-même chef monteuse pour des réalisateurs comme Bruno Podalydès (Le parfum de la dame en noir), Léa Fazer (Bienvenue en Suisse, Nadia), Pascal Bonitzer (Cherchez Hortense, Tout de suite maintenant, Les envoutés), Michel Gondry (Microbe et Gasoil)...

Boris PERRIN

Co-fondateur des Mutins de Pangée et chef monteur

Boris est chef monteur en documentaire (Carnets rwandais de Denis Gheerbrant, La maille H36 et Wien – Donau City de Richard Copans…), et a été assistant monteur en fiction (Marie-Jo et ses 2 amours de Robert Guédiguian, Adieu de Arnaud des Pallières…). Depuis 2005, il est aussi responsable de post-production au sein de la coopérative cinématographique Les Mutins de Pangée. Il est spécialiste de la suite Final Cut Pro d'Apple.

Béatrice AGARD

Les solutions de montage de la gamme Avid l’accompagnent depuis le début de sa carrière professionnelle, elle monte documentaires, films de fictions, films institutionnels et travaille avec les chaines de télévision françaises, des  sociétés de productions reconnues et de grandes enseignes.

Pascal Gauch

Pascal GAUCH

Producteur, réalisateur.

Après plus de 18 ans au service de la production audiovisuelle, il a décidé de partager sa grande maîtrise des logiciels liés à l'image et la vidéo. Il offre ainsi de découvrir le flux de production opérationnel qu'il utilise au quotidien.

Karim SAÏ

Directeur de Caravan Audio Consultant

Ingénieur du son de formation, Karim est spécialisé dans la musique et l’audiovisuel. A la tête de la structure Caravan, il agit comme conseiller hard et software pour les studios d’enregistrements, de post-production ou encore les maisons de disques. Il est par ailleurs expert agréé Apple Solutions (Logic Pro) et AVID/Pro Tools.

Franck MONTAGNE

Franck MONTAGNE

Directeur de post-production

Spécialiste des filières de production pour la Haute Définition et le Cinéma Numérique, ancien superviseur des effets visuels chez Postmodern. Consultant workflows pour le cinéma et la télévision, Franck Montagné est membre de la Ficam et de la CST.

Contacts

Elsa Nunes

Tel : 01 48 18 28 38

Email : formations@cifap.com

27bis Rue du Progrès, 93100 Montreuil

Déroulé de la formation

1ère semaine :

S’approprier le texte et le sujet

  • A travers des exemples pris dans la production cinématographique, cette semaine sera faite d’analyses de différents films. De Sergueï Eisenstein à Jean-Luc Godard en passant par Orson Welles ou Chris Marker, il s’agit de donner à voir les langages du montage, de s’en enrichir.
  • Étude et décryptage des images et des sons qui font un film, analyse du rythme donné par la longueur d’un plan, de sa place dans la succession des images, étude de sa fonction, des différents modes de passage d’un plan à un autre et de la signification de ces modes d’écriture cinématographique, plan séquence, champ contre champ, montage parallèle, raccord dans l’axe, enchaîné, fermeture-fondu, etc. : il s’agit, à travers une culture cinématographique, de savoir quelles sont les multiples possibilités du montage et leurs raisons d’être.

2ème, 3ème et 4ème semaines :

Apprentissage de Final Cut Pro X

  • Approche des outils de finalisation et mise en pratique (technique et artistique) via le montage d’une ou plusieurs séquences de fiction.

5ème semaine :

Apprentissage de Premiere

6ème semaine :

La post-production

  • L’étalonnage
  • La nouvelle chaîne de workflow

7ème, 8ème, 9ème semaines :

Apprentissage d'Avid

  • Approche des outils de trucages

10ème semaine :

Le son, montage et mixage

  • Approche de la chaîne du son Pro Tools et visite d’un auditorium de mixage

11ème et 12ème semaines :

Méthodologie et pratique

Accompagné par un chef monteur tout au long de cet exercice, les stagiaires se confrontent au montage d’un court métrage afin de mettre en application, concrètement, méthodologie et différentes possibilités de travail.

Ce film d’une quinzaine de minutes permet de se trouver dans la configuration réelle d’un travail de montage.

Les stagiaires auront à leur disposition le synopsis et le scénario du film qui leur permettront en premier lieu d’analyser et de comprendre les volontés du projet. Les rushes du film, accompagnées des rapports de tournage, permettront de mesurer les hiatus entre le projet du réalisateur et les aléas de la production et du tournage. Ce premier travail d’analyse permet de commencer à imaginer comment, avec la réalité des images et des sons tournés, le montage va aider à retrouver le projet initial.

Le montage à proprement dit :

1. Analyse des images et des sons, choix et raisons de ces choix

2. Analyse des différentes possibilités de montage (parallèle ou linéaire), implications de ces différents choix

3. Travail sur le moment et les raisons du passage d’un plan à un autre, raccords

4. Recherche du rythme du film, analyse du temps cinéma de sa signification

5. Montage son, étude des sons directs, analyse du hors champ sonore (temps et décors donné par le son), recherche de sons additionnels, de musiques, préparation du mixage, répartition des bandes sonores

6. Reprise du montage image après l’apport des sons, étude de l’impact du son sur les images, sur le rythme

7. L’auditorium et le laboratoire, les différentes possibilités du travail sonore en auditorium, les différentes possibilités du travail sur l’image, trucages, étalonnage…

8. Visionnage critique du montage confronté au projet initial

13ème semaine :

Le monteur, collaborateur artistique

  • Le monteur étant un collaborateur de création qui accompagne un réalisateur et une équipe, il sera organisé des journées de rencontre avec un réalisateur, un cadreur, une scripte pour que les stagiaires approchent la partie de leur travail qui consiste à savoir échanger, discuter, comprendre et répondre à l’attente d’un réalisateur.

14ème et 15ème semaines :

Exercice complet de montage

Montage en autonomie d’un film de fiction, sous la direction du réalisateur et finalisation sur le banc.

Les derniers jours seront consacrés à l’analyse du parcours des stagiaires, de leur forces et faiblesses, de leurs travaux...

Moyenne des notes pédagogiques attribuées par les stagiaires à l'issue de leur formation : 18/20

Financement

  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs : sur étude de dossier par l’AFDAS (renseignements au 01 44 78 38 44), à la condition de satisfaire aux critères de recevabilité (toutes les précisions sur le site de l’AFDAS)
  • Salariés d'entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue par votre OPCO
  • Demandeurs d’emploi : sur étude de dossier par Pôle Emploi

Coût de la formation par participant : 13 000€ HT soit 15 600 TTC

Moyens techniques

Chaque stagiaire de cette formation montage dispose durant toute la durée de la formation d'un ordinateur de montage personnel équipé de Final Cut Pro,  Avid, et Premiere dans leur dernière version stable, et des pérophériques nécessaires.

Satisfaction des stagiaires

4.8
quote

Je suis ravi d’avoir été en formation au CIFAP.
3 mois, c’est assez long et assez bien organisé pour que cela roule.
C’est parfois assez intense mais très complet.
Les cours de logiciel de montage sont parfait.

Yann CANNAMELA à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

Très bien, je suis très satisfait. Je reviendrai…

Michael MINI à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

L’équipe du CIFAP est très réactive, je leurs met la note de 18/20.

Valérie GABRIEL à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

MAC avec 16GB de ram par rapport à 4GB à la maison, cela change tout. Les intervenants étaient très disponibles.
Pas suffisamment de jour consacré à ADOBE première et DA VINCI RESOLVE.
Un plaisir d’avoir pu effectuer une telle formation. Et j’espère en effectuer d’autre dans le futur. MERCI CIFAP

Jonathan YAFU à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

Si je devais noter cette formation, je mettrai la note de 19/20

Kévin LODIN à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)

Inscription

1

Veuillez compléter ce formulaire :

* Champs obligatoires

CIFAP traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que CIFAP utilise vos données à des fins marketing pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings.

Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@cifap.com.

2

Vous serez contacté par un conseiller. Il vous oriente et vous aide à constituer votre dossier de financement.

3

Vous validez votre financement et obtenez votre inscription en formation.

Formations connexes

Final Cut Pro X pour les monteurs

Comprendre les spécificités de la dernière version d’Apple Final Cut Pro X.

Avid Media Composer

Devenir compétent et autonome pour réaliser un montage de A à Z avec une station Avid Media Composer.

Adobe Premiere Pro

Acquérir les compétences nécessaires à la réalisation autonome d’un montage avec Premiere Pro CC et savoir l’exporter vers tous types de médias et périphériques.

Assistant monteur

Se préparer à gérer la fonction d’assistant-monteur, être à l’aise avec la théorie de l’image et du son, être capable de mettre en œuvre, de manager et de gérer les moyens techniques nécessaires au montage, à la finalisation de l'œuvre