Accueil

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, du cinéma, de la musique, du spectacle vivant et du web

Arnaud de BUCHY, compositeur, réalisateur, scénariste, producteur et formateur

Arnaud de BUCHY

1/ Quels sont les derniers projets sur lesquels tu as travaillé ?

J'ai composé et produit la BO du Film "Affaire de Famille" sorti en salle en juin 2008, de Claus Drexel, avec André Dusollier, Miou-Miou, Eric Caravaca et Julien Coubey. Une musique très orchestrale, interprétée par 30 musiciens. Et toujours des musiques pour la télévision, comme je fais depuis 15 ans. En ce moment, je travaille autant pour des documentaires que pour des films d'animation.

2/ Comment pourrais tu définir ton métier de compositeur de musiques de films et ses perspectives ?

Je me considère comme un acteur "invisible" du film. J'ai besoin d'un metteur en scène qui me dirige pour que je puisse lui amener ce qu'Ennio Morricone appelle un art relatif, c'est à dire une musique qui n'est pas celle que je veux, à priori, mais celle dont le film a besoin... Je dois savoir écouter, autant ce qu'il y a en moi que ce que souhaite le réalisateur. Malgré l'expérience, je pense qu'à chaque projet, si on veut le réussir, il faut s'estimer comme un simple apprenti... Quant aux perspectives de ce métier, elles sont tout simplement liées au cas par cas, en raison du succès de son travail et de la carrière des films et des réalisateurs que l'on accompagne.

3/ Tu viens de créer de ton propre label, pourquoi ?

L'opportunité de distribuer la musique par internet est l'avenir du marché ; c'est la possibilité d'être écouté dans le monde en quelques clics ! C'est aussi une façon pour moi de m'intéresser à ce que font d'autres musiciens, amis pour la plupart, et qui méritent d'être découverts. Je m'intéresse beaucoup à ce que font les autres, ils me nourrissent, ils veulent comme moi faire entendre leur travail. Donc un label est un modeste moyen de faire exister leur musique auprès du public.

4/ Tu fais de la formation depuis ? L’envie de transmettre : une passion ?

Je suis entré dans la formation en 1999, par hasard... et j'ai appris tellement plus que ce que je pouvais transmettre que j'ai pris le virus. La formation oblige à aller toujours plus loin, elle offre de vraies expériences humaines, des rencontres, que ce soit auprès des jeunes ou des professionnels. Former un jeune est un déjà challenge, transmettre à un autre professionnel est comme une récompense !

5/ Quelques mots sur les formations que tu animes : musique à l’image ? Logic pro Expert ? Comprendre la musique de son film ?

La formation musique à l'image est basée sur la transmission de méthodes et de techniques propres à ce métier. Il s'agit d'apporter les outils et les chemins qui permettent d'être efficace dans un secteur où l'on demande toujours un travail "élaboré"... pour la veille ! Cela passe par beaucoup de technique, au service d'un art qui doit se maintenir comme tel dans un paysage économique et temporel de plus en plus serré, presque fou ! Il faut analyser vite, pour aboutir une idée forte sans trop de détours, sans être encombré par des outils pourtant complexes. C'est aussi vers les réalisateurs que je me tourne, pour leur apprendre un peu de notre langage, les initier à cet art qu'ils doivent diriger comme pour le reste de leur film, comprendre ce qu'ils peuvent attendre d'un compositeur, au travers des mots et des outils qu'utilisent les musiciens... J'ai choisi pour ma part Logic Pro qui répond incroyablement bien aux besoins des compositeurs, accessible autant à ceux qui sont avancés en technique qu'à ceux qui débutent. J'ai passé ma certification Apple Logic Pro pour mieux transmettre les innovations de ce logiciel que l'on n'a jamais fini de découvrir !

10/10/2008

Actualités similaires

2nde édition classes virtuelles CIFAP

2ème édition de nos classes virtuelles

Mais oui, il peut y avoir des choses positives en cette année 2020 ! Au CIFAP, cette période particulière nous a permis de nous rapprocher de vous en amenant nos formateurs chez vous.

Mesures exceptionnelles pour la formation des intermittents

La crise sanitaire a redistribué toutes les cartes, bouleversé les marchés et activités, soulevant beaucoup de questions de fond et de questionnements individuels. Dans cet environnement mouvant, préparer demain est plus que jamais indispensable !