Cifap Formation

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, de la musique, du spectacle vivant et du web

Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)

Titre de monteur audiovisuel et cinéma délivré par Leader film CLCF – NSF 323t – Niveau II (Fr) et 6 (Eu) arrêté du 26/05/2016 publié au JO du 07/06/2016

Durée totale :
525 heures sur 75 jours, soit 15 semaines

Durée hebdomadaire :
35h

Effectif maximum :
8 personnes

Lieu de la formation :
27 bis rue du Progrès à Montreuil (93100)

Date des sessions

Date des sessions
Clôture des inscriptions

Le monteur accompagne le film, l’émission, le documentaire, tout produit audiovisuel jusqu’à son destinataire, le public. Il est le « passeur » entre la création du réalisateur et le futur spectateur. Il est responsable de la bonne fin du travail depuis la fin du tournage jusqu’à la projection finale.
Le monteur est présent à chaque étape du travail de post-production, depuis la réception des rushes du tournage jusqu’à la copie finale du film monté ou le PAD. Il organise, résout les problèmes, est agent de liaison entre les différents protagonistes de la post-production : laboratoire, sonothèque, production, centres de post-production, doublage, titrage, trucages, étalonnage… Il est là pour aider le réalisateur à ne pas perdre la continuité de son film. Il doit savoir quelles sont les possibilités de travail sur l’image, il doit savoir juger de la valeur d’un son, prévoir les possibilités du mixage. Il possède une technique d’écriture cinématographique avec ses codes, ses règles, ses expériences et ses exceptions qui permettent de construire le récit.
Il apporte sur le projet un autre regard, regard nécessaire pour dénouer plus vite les moments de crise, les pannes d’imagination, pour proposer, apporter des solutions.
Le monteur organise, conseille, impulse, encourage, suggère, éclaire.
Que l’on monte un clip, une pub, un film institutionnel, un court métrage, le journal télévisé, un long métrage de fiction ou un documentaire, le réalisateur a besoin d’un interlocuteur avec lequel il puisse échanger, dialoguer : le monteur aide à réaliser. Le monteur est ainsi appelé « collaborateur de création », comme les autres principaux chefs de poste.
 

Objectifs

  • Se préparer à assumer et à gérer sa fonction de monteur comme chef d'équipe technique et collaborateur artistique :
  • Acquérir différents outils conceptuels permettant d'analyser son travail et de l'organiser
  • Etre capable de mettre en œuvre, de manager et de gérer de manière professionnelle les moyens artistiques et techniques nécessaires au montage, à la finalisation/finition de l’œuvre audiovisuelle ou du programme ;
  • Acquérir une pratique concrète du montage à travers l'étude d'un scénario, d’un tournage et d’un exercice spécialement conçu pour le stage, comportant l’ensemble des situations et figures du montage cinéma.
  • Etre en capacité d’utiliser les principaux logiciels de montage (à titre indicatif : Avid, Final Cut, Première.)
  • Connaitre les outils et les logiciels nécessaires de l’environnement de la post production. Connaitre l’ensemble de la chaine technique et artistique de la finition d’un film.
  • Connaître l'organisation, les exigences et les responsabilités du monteur, les mettre en œuvre pour une meilleure efficacité dans le cadre du travail de l’équipe réalisation/montage.
  • Acquérir confiance en soi, compétence et donc crédibilité pour diriger un montage.

Profils

Techniciens de la production télévisuelle et cinématographique, monteurs, assistants monteurs, plus spécifiquement ceux dont le projet est la prise en compte du langage dans l’œuvre audiovisuelle et la professionnalisation de leur activité.

Pré-requis

  • expérience dans la production audiovisuelle ;
  • être en situation d’aborder la responsabilité du montage en production d’une œuvre audiovisuelle quel que soit son format et sans avoir la préparation préalable ou l’expérience du poste.

Demande d'information

Intervenants

André S.LABARTHE

André S.LABARTHE

Critique de cinéma, cinéaste et auteur.

Après des études universitaires en philosophie, André S. Labarthe entame sa carrière de critique cinématographique dans les années cinquante. Lors d'une projection, il rencontre André Bazin qui, séduit par la qualité de son regard, sollicite le jeune Labarthe pour rejoindre la rédaction des Cahiers du Cinéma, revue qu'il a cofondée en 1951.
Le critique passe à la réalisation et à la production lorsqu'il entame, avec Janine Bazin, la série Cinéastes de notre temps (de 1964 à 1970), une série de portraits de cinéastes contemporains d'une cinquantaine de minutes, qui sera relancée sur Arte en 1989 sous le nouveau titre Cinéma, de notre temps.

Elisabeth COUQUE

Chef monteuse pour la fiction.

Longs ou courts métrage (Le temps retrouvé de Raoul Ruiz – Julie Meyer d’Anne Huet…) Séries TV (Boulevard du palais – Joséphine Ange gardien – Les bœufs carottes – Maigret…) Documentaires ( Moken: Les fils de la tortue - Badjo Lau: Les hommes pirogues…)

 

François HOULZET

Chef monteur, truquiste et étalonneur.

Les solutions de montage de la gamme Avid ont accompagné sa carrière professionnelle. Formé à la postproduction de films institutionnels avec un système Symphony, il oeuvre aujourd’hui dans des secteurs audiovisuels variés : communication web, conception d’habillages, production et développement de programmes de flux.

Jeanne MARCHALOT

Jeanne MARCHALOT

Directrice de postproduction.

Spécialiste de la question de l’esthétique télé filmique. 14 ans d'expérience dans la production et la post-production audiovisuelle : séries (6x52', 8x52') & Fiction TV, longs métrages. Documentaires, captations, émissions musicales.

Karim SAÏ

Formateur certifié Apple, ingénieur du son, Apple Solution Expert Audio, directeur de Caravan Audio Consultant.

Ingénieur du son de formation, Karim Saï est spécialisé dans la musique et l’audiovisuel. À la tête de la structure Caravan, il agit comme conseil en installation hard et software pour les studios d’enregistrements et les maisons de disques.

Contacts

Olivier Brun

Tel : 01 48 18 28 38

Email : formations@cifap.com

Cette formation peut s'organiser sur mesure, contactez :

Rémy Prat

Tel : 01 48 18 28 18

Email : sur-mesure@cifap.com

27bis Rue du Progrès, 93100 Montreuil

Déroulé de la formation

1ère semaine : S’approprier le texte et le sujet

A travers des exemples pris dans la production cinématographique, cette semaine sera faite de l’analyse de différents films. De Eisenstein à Godard en passant par Orson Welles ou Chris Marker, il s’agit de donner à voir les langages du montage, de s’en enrichir.

2ème, 3ème et 4ème semaines : Apprentissage de Final Cut Pro X

5ème semaine: Apprentissage de Première

6ème semaine: La post production

L’étalonnage

La nouvelle chaine de workflow

7ème /8ème/9ème semaines : Apprentissage du logiciel Avid

10ème semaine : Le son, montage et mixage

Approche de la chaine du son Protools

Approche d’un auditorium de mixage

11ème et 12ème semaines : Methodologie et pratique

Accompagné par un chef monteur tout au long de cet exercice, les stagiaires se confrontent au montage d’un court métrage afin de mettre en application, concrètement,  méthodologie et différentes possibilités de travail.

Ce film d’une quinzaine de minutes, permet de se trouver dans la configuration réelle d’un travail de montage (ou au choix des rushes de films ou de documentaires seront mis à disposition.)

Les stagiaires auront à leur disposition le synopsis, le scénario et le découpage du film qui leur permettront en premier lieu d’analyser et de comprendre les volontés du projet.

Les rushes du film, accompagnées des rapports de tournage, permettront de mesurer les hiatus entre le projet du réalisateur et les aléas de la production et du tournage. Ce premier travail d’analyse permet de commencer à imaginer comment, avec la réalité des images et des sons tournés, le montage va aider à retrouver le projet initial.

13ème semaine : le monteur, collaborateur artistique

Le monteur étant un collaborateur de création qui accompagne un réalisateur et une équipe, il sera organisé des journées de rencontre avec un réalisateur, un cadreur, une scripte pour que les stagiaires approchent la partie de leur travail qui consiste à savoir échanger, discuter, comprendre et répondre à l’attente d’un réalisateur.

14ème et 15ème semaines: Préparation à l’examen, exercice complet de montage en conditions réelles d'exercice.

Exercice solo. Montage d’un film de fiction, sous la direction du réalisateur et finalisation sur le banc.

Les derniers jours seront consacrés à l’évaluation des stagiaires, de leur cursus, de leurs travaux en vue de la certification  RNCP « Monteur audiovisuel et cinéma » de niveau II.

Financement

Cette formation est ouverte à toute personne souhaitant s’orienter vers les métiers du montage audiovisuel et répondant aux conditions d’accès au Congé Individuel de Formation (CIF) définies par l’OPACIF dont elle relève (AFDAS, FONGECIF, UNIFORMATION…).
Le candidat doit d’abord s’inscrire auprès de CIFAP et transmettre son CV et une lettre de motivation, le plus tôt possible et au plus tard 3 mois avant le début du stage (les commissions qui étudient les dossiers au sein des organismes financeurs ne se réunissent en effet qu’à des dates prédéfinies).
Un rendez-vous avec le responsable pédagogique du stage est ensuite organisé, pour valider les prérequis et aider le candidat à effectuer ses démarches auprès de son OPACIF.

La clôture des inscriptions a lieu un mois en amont du stage pour les statuts autres qu'intermittent.

 

Moyens techniques

Chaque stagiaire dispose durant toute la durée du stage d'un ordinateur de montage personnel équipé de Final Cut Pro X,  Avid,  Première et des périphériques nécessaires.

Des rushes spécialement tournés pour le stage et des rushes libres pour l’exercice final sont fournis.

 

Témoignages

quote
quote

Je suis ravi d’avoir été en formation au CIFAP.
3 mois, c’est assez long et assez bien organisé pour que cela roule.
C’est parfois assez intense mais très complet.
Les cours de logiciel de montage sont parfait.

Yann CANNAMELA à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

Très bien, je suis très satisfait. Je reviendrai…

Michael MINI à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

L’équipe du CIFAP est très réactive, je leurs met la note de 18/20.

Valérie GABRIEL à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

MAC avec 16GB de ram par rapport à 4GB à la maison, cela change tout. Les intervenants étaient très disponibles.
Pas suffisamment de jour consacré à ADOBE première et DA VINCI RESOLVE.
Un plaisir d’avoir pu effectuer une telle formation. Et j’espère en effectuer d’autre dans le futur. MERCI CIFAP

Jonathan YAFU à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)
quote

Si je devais noter cette formation, je mettrai la note de 19/20

Kévin LODIN à propos de Formation Monteur audiovisuel et cinéma (formation CIF certifiante)

Inscription

1

Vous complétez ce formulaire :

* Champs obligatoires
Conformément à la loi du 6 janvier 1978, tout utilisateur dispose d'un droit d'accès, de rectification et de radiation aux informations le concernant. Ce droit s'exerce auprès du service communication du CIFAP.

2

Vous serez contacté par un conseiller. Il vous oriente et vous aide à constituer votre dossier de financement.

3

Vous validez votre financement et obtenez votre inscription en formation.

Formations connexes

Final Cut Pro X pour les monteurs

Comprendre les spécificités de la dernière version d’Apple Final Cut Pro X.

Avid Media Composer : pratique du montage

Devenir compétent et autonome pour réaliser un montage de A à Z avec une station Avid Media Composer.

L'art du montage

Analyser le langage du montage, comprendre sa grammaire afin d’être en capacités d’assumer des choix artistiques et de se positionner comme un vrai collaborateur du réalisateur.

Le montage avec Premiere Pro CC

Acquérir les compétences nécessaires à la réalisation autonome d’un montage avec Premiere Pro CC et savoir l’exporter vers tous types de médias et périphériques.