Cifap Formation

La référence formation professionnelle continue audiovisuel, médias, web, spectacle vivant et musique

Formation L'assistant réalisateur en fiction (formation certifiante)

Stage conventionné AFDAS - Titre d’assistant réalisateur du CLCF – NSF 323v – Niveau II (Fr) et 6 (Eu) arrêté du 12/07/2010 publié au JO du 22/07/2010 et inscrit au RNCP

Durée totale :
210 heures sur 30 journées soit 6 semaines

Durée hebdomadaire :
35 heures

Effectif maximum :
10 personnes

Lieu de la formation :
27 bis rue du Progrès à Montreuil (93100)

Date des sessions

Date des sessions
Clôture des inscriptions

- aucun niveau d'entrée -
Clôture le 01/05/2015

- aucun niveau d'entrée -
Clôture le 07/09/2015

Le réalisateur d’un long métrage de fiction est entouré en permanence, des repérages jusqu’aux finitions, d’une équipe de techniciens spécialisés qui l’aident à mener à bien son projet.

C’est au premier assistant réalisateur et à son équipe qu’il délègue une mission capitale pour la réussite du film ; la préparation, la coordination et la mise en place des moyens humains et techniques nécessaires au tournage. A partir du scénario, l’assistant réalisateur doit ainsi élaborer et coordonner le plan de travail, c'est-à-dire l’agenda du tournage, en harmonie avec les différents corps de métiers, les disponibilités des comédiens, la complexité des décors choisis, et bien sûr dans le respect du budget élaboré par le directeur de production.

Le métier d’assistant réalisateur est une école d’humilité qui nécessite des qualités d’analyse et d’organisation et un sens de la diplomatie à toute épreuve. C'est un métier à part entière, et c'est avant tout une passion.

A l’issue de la formation, le titre « Assistant réalisateur » de niveau II reconnu par l’état et inscrit au RNCP sera délivré par l'école de cinéma CLCF à toute personne réussissant l’examen final, passé devant un jury de professionnels.

Objectifs

Cette formation a pour objectif de préparer chaque participant à assumer et à gérer la fonction d’assistant réalisateur en fiction.

Cette initiation complète, à la fois théorique et pratique, doit ainsi lui permettre :

  • d’acquérir une pratique concrète de ce métier à travers l'étude, durant le stage, d'un scénario ayant abouti à une sortie en salle ;
  • de comprendre en détail le rôle et les responsabilités de tous les membres d’une équipe de tournage, afin de savoir coordonner leur travail et répondre aux attentes spécifiques du réalisateur et du directeur de production ;
  • de manière plus générale, d’acquérir confiance en soi, compétence et donc crédibilité pour gérer de manière professionnelle les moyens artistiques, techniques et humains nécessaires à la préparation et à l’organisation du tournage d’un film de fiction.

Profils

Tout professionnel de l’audiovisuel ou du cinéma ayant besoin de se préparer de manière approfondie au passage effectif à l’assistanat de réalisation.

Pré-requis

  • Avoir une expérience professionnelle préalable dans la production audiovisuelle et/ou cinématographique.
  • Etre de préférence parfaitement familiarisé à l’organisation générale d’un plateau de tournage en fiction.
  • Etre parfaitement familiarisé à l’usage de l’outil informatique et des logiciels de bureautique.
  • Posséder un bon sens de l’organisation et être rigoureux.

Partenaires

Recevoir le programme complet

Vous êtes intermittent : Contactez Anaïs

Recevoir le programme complet

Intervenants

Jérôme BORENSTEIN

1er assistant réalisateur

Membre fondateur de l'Association Française des Assistants Réalisateurs (AFAR) dont il a été durant 6 ans le secrétaire général. Titulaire d’une licence de cinéma, Jérôme Borenstein commence à travailler comme assistant-réalisateur sur des films institutionnels en 1988. Il devient par la suite deuxième assistant-réalisateur sur des séries télévisées et des long-métrages tournés en France avec des équipes anglaises et américaines. En 1995, il est engagé comme co-premier assistant-réalisateur sur le film "Tout le Monde dit I Love You" de Woody Allen. Commence alors une carrière de premier assistant-réalisateur qui le mène à collaborer avec des réalisateurs de renom comme : Sally Potter, Michael Bay, Brian de Palma, Richard Linklater, Eric Rochant, Steven Spielberg, Elia Suleiman et Quentin Tarantino. 

Ali CHERKAOUI

1er Assistant Réalisateur

Membre de l'A.F.A.R (Association Française des Assistants Réalisateurs), 1er assistant réalisateur / CINEMA : "Gladiator" et "La chute du faucon noir" de Ridley Scot, "Alexander" d’Oliver Stone, "Munich" de Steven Spielberg, "La momie" et "GI Joe, le réveil du cobra" de Steven Sommers…/ TELEVISION : "Tenerif", "Sex and the City", "Napoléon"...

Michel VILO

Directeur de production, producteur exécutif de téléfilms, docu-fictions, magazines et longs-métrages pour Xabono Films, Ego productions, Galaxie production, PM productions, Asder productions, RASPAIL & Associés, Les Films du Sabre…

Contacts

Anaïs Lenoir

Tel : 01 48 18 28 38

Email : intermittents@cifap.com

27bis Rue du Progrès, 93100 Montreuil

Programme

Présentation générale
Le métier d’assistant réalisateur, son rôle de coordinateur, sa relation privilégiée
au réalisateur.
La part artistique du métier ?
La composition d’une équipe mise en scène ; le premier et le second assistant
réalisateur, le stagiaire mise en scène : Répartition des tâches et des
responsabilités.
Le recrutement de l’équipe mise en scène.

Prise en main du scénario – Le dépouillement
Lecture et analyse du scénario de long métrage choisi pour l’ensemble du
stage.
Le découpage en séquence : respecter la continuité.
Estimation du minutage des séquences
Premières listes ; décors, rôles, figurations…
Le découpage technique : valeurs de plan, angles de prise de vues, recours à
de la machinerie spécifique (grue, steady, multi-caméras…).
Les impératifs techniques de l’équipe image et du chef machino
Le rôle de l’accessoiriste, du chef décorateur, du chef costumier…
Estimation des temps de préparation et de tournage pour chaque séquence.
Elaboration du plan de travail idéal, ou « version zéro ».
Méthode « traditionnelle » des baguettes pour le dépouillement et
l’établissement du plan de travail.
Méthode « informatique » de dépouillement et élaboration du plan de travail
avec Movie Magic Scheduling.
Exercice pratique : dépouillement complet du scénario choisi pour le stage et
élaboration du plan de travail idéal.

Aspects juridiques et financiers
Le rapport spécifique entre l’assistant réalisateur et le directeur de production.
Le devis de production et ses contraintes.
Les conventions collectives.
Les principales règles de sécurités sur un plateau de tournage.
Comment arbitrer ? Etude de cas.

Les repérages
Les critères récurrents pour sélectionner un décor ; accessibilité, sécurité, coût,
lumière et environnement sonore…
Les autorisations de tournage.
S’adapter aux lieux.
Les outils et services disponibles pour un bon repérage.
Exercice pratique ; recherche des décors pour le scénario du stage.

Le casting
Les principales contraintes de la distribution des rôles.
Les outils et services disponibles pour organiser un casting.
Relations entre l’assistant réalisateur et les acteurs sur un plateau.
La figuration.

La place de la scripte dans l’équipe de mise en scène
Estimation du minutage des séquences
Garantir la continuité

Initiation aux outils informatiques alternatifs
Dépouillement et préparation du plan de travail

Elaboration du plan de travail définitif
Validation des listes de décors, d’accessoires, de costumes, des présences comédiens… Intégration des contraintes techniques, juridiques…
Préparation du plan de travail « version 1 ».
Analyse du déroulement de différentes journées de tournage. Etablissement
des feuilles de services journalières et hebdomadaires.
Collaboration entre l’assistant réalisateur et le régisseur général, avant et
pendant le tournage : prévoir et gérer l’organisation logistique d’un tournage.
Corrections collectives.
Elaboration du plan de travail définitif : gérer les échéances de la préparation.
Les imprévus et les arbitrages pendant le tournage.

Conclusion (en présence de l’assistant réalisateur du film)
Comparaison du plan de travail élaboré lors du stage avec le plan de travail
réellement suivi pour ce film.
Visionnage du film terminé.
Discussions et débriefing.

Financement

  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs et journalistes rémunérés à la pige : sur étude de dossier par l’AFDAS (renseignements au 01 44 78 38 44), à la condition de satisfaire aux critères de recevabilité (toutes les précisions sur le site de l’Afdas).
  • Salariés d'entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue.

Moyens techniques

  • 1 ordinateur PC par stagiaire avec les logiciels usuels de bureautique ainsi que des logiciels spécialisés (dont Movie Magic Scheduling et Movie Data)
  • Connexion Internet haut débit
  • Imprimante couleur en réseau
  • Poste de visionnage avec lecteur DVD et grand écran
  • Boards et baguettes pour plan de travail.
  • Des appareils photos numériques peuvent être mis à disposition pour les exercices de repérage

 

Témoignages

quote

Bien qu’évoluant déjà dans le milieu culturel, j’avais une certaine appréhension de passer du théâtre au cinéma. Toutefois, dès les premiers instants Jérôme B. nous a tous mis en confiance, s’est placé à notre niveau et a balayé d’un revers de main toutes mes inquiétudes quant à la légitimité de ma démarche. Son approche s’est dirigée vers un apprentissage pratique du métier tout en occultant pas l’aspect théorique. Je n’aurai jamais cru possible de me resservir de feutres par exemple. Mais tous ces trucs m’ont permis d’appréhender le plus concrètement possible ce métier qui me passionne. De plus, le fait de disposer de MMS tout au long de la formation n’est pas seulement un atout, c’est indispensable pour comprendre et retenir les tâches dévolues au 1er assistant. Merci à vous de nous avoir permis de vivre cette expérience si riche. Merci à vous d’avoir fait appel à Jérôme. A très bientôt.

Tiphaine VIRON Chargée de production à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Une formation tenue par des intervenants d’expériences, toujours aussi passionnés que le premier jour.Un programme bien pensé avec toujours un bon accueil au centre de formation.

David MANGIN Post-prod à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Très bien l’intervention de divers intervenants
- directeur de prod
- réalisatrice

Pas assez en profondeur l’approche de MMS.

Boris HEINKELE Comédien à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Très bon accueil et stage d’un haut intérêt. Il me manquait une organisation très pratique et professionnelle de la préparation et le stage grâce à Gust m’a donné les éléments qui me permettront de bien faire le métier et de l’aborder plus sereinement.
La formation était aussi l’occasion de bonnes rencontres de professionnels “installés” et de collègues stagiaires qui seront eux aussi installés très prochainement.
Aucun doute, si vous voulez faire ce métier suivez cette formation.

Frédéric MIQUEL, 2ème assistant réalisateur à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Toute l’équipe du Cifap nous a accueillit de manière à ce que cette formation se déroule dans les meilleurs conditions.
Le formateur ainsi que les intervenants ont su nous transmettre leurs savoir ainsi que leurs compétences de façon à ce que cette formation soit très interessante et dynamique.
Elle fût très enrichissante, ce qui m’a permis d’entrer au coeur du métier d’assistant réalisateur et qui me donne le goût de poursuivre sur cette voie.

Ali MAIZ 1er assistant caméraman à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Un bon stage, concret (on a fait une simulation sur un long métrage et forcément, les bonnes questions ressortent). Tu te retrouves à faire une vraie/fausse préparation d’un film avec toutes les contraintes, les priorités à respecter, la discipline et la méthode à adopter. On ressort de ce stage avec des outils précis pour appréhender ce métier.

Un petit conseil: moi j’ai été super contente d’avoir déjà dans mes valises une certaine expérience (j’ai été 1ère assistante et 2ème assistante sur des courts-métrages, j’avais aussi lu le bouquin de Valérie Othnin-Girard sur le métier d’assistant réalisateur-Femis) et bien qu’il y ait beaucoup de choses que tu sais déjà, c’est tant mieux, ça permet de mieux les ordonner dans des cases, ça permet de constituer TA METHODE, ta discipline.

Neus VILA, assistante réalisation à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Monteur en télévision depuis 4 ans, je quitte ce stage avec l’assurance de me tourner vers le cinema… je suis tres satisfait de la formation et des intervenants : leur pédagogie, leurs anecdotes. J’ai maintenant une vision plus précise du metier et le sentiment qu’il correspond à mes envies et ma personnalité. Ne manque plus que l’expérience…

Stéphane HENRIOT à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Comédienne en arrivant et incertaine par rapport à mon approche du métier d’assistante réal, je suis aujourd’hui décidée et convaincue de vouloir aborder un tournage de l’autre côté
de la caméra. à moi les plans de travail !!

Charlotte Désert à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”
quote

Assistante mise en scène avant d’arriver, la formation a confirmé mon amour de ce métier.
Assistante mise en scène convaincue à l’issue de ces six semaines, je quitte la formation sereine.

Amélie PINEAU à propos de Formation “L’assistant réalisateur de fiction - en partenariat avec l’AFAR”

Inscription

1

Vous complétez ce formulaire :

* Champs obligatoires
Conformément à la loi du 6 janvier 1978, tout utilisateur dispose d'un droit d'accès, de rectification et de radiation aux informations le concernant. Ce droit s'exerce auprès du service communication du CIFAP.

2

Vous serez contacté par un conseiller. Il vous oriente et vous aide à constituer votre dossier de financement.

3

Vous validez votre financement et obtenez votre inscription en formation.

Formations connexes

Movie Magic Scheduling

Prise en main du logiciel de référence pour le dépouillement de scénario et la création de plan de travail

Revenu à son nom d'origine, après avoir porté quelques années celui d’ EP Sche-duling, Movie Magic Scheduling est LE logiciel de référenc

Scripte de direct pour les émissions de flux

Les spécificités du métier de scripte de direct

Interface entre le réalisateur et l’équipe technique en charge de seconder la réalisation de l’émission, la scripte doit vérifier toutes

Scénario et dialogues en fiction

L'écriture de scénario et de dialogues, de la théorie vers la pratique, avec l'appui de scénaristes et comédiens confirmés.

Les participants au stage, au travers l'écriture d'un scénario se confronteront à toutes les problématiques qu'un scénariste rencontre da

Ecrire, tourner et monter un film court

Le parcours video numérique