Accueil

Le rendez-vous formation des professionnels de l’audiovisuel, de la musique, du spectacle vivant et du web

Devenir camerawomen, le rêve de Souhir

Souhir Turki Khalifa
Il y a quelques mois, Souhir Turki Khalifa a suivi la formation "Tourner avec une caméra Sony F-Series" dans le but d’apprivoiser, de maîtriser les caméras PXW-FS-7, PMW-F5 et PMW-F55. Etre "camerawomen" a toujours été son rêve, un rêve qui s’est concrétisé grâce à une formation de deux semaines au CIFAP.

 

 

Souhir est venue se spécialiser en France car, originaire de Tunisie, elle nous explique que "là-bas, il y a des écoles pour une ou deux années, mais nous n’avons pas de formations spécifiques comme ça." Elle avait en effet besoin d’une formation courte lui permettant d’être opérationnelle, pour un tournage imminent. Elle a donc choisi la formation "Tourner avec une caméra Sony F-Series".

Nous l’avons interviewée lors de sa formation au CIFAP sur son parcours, ses attentes, le contenu de la formation, ses projets…

 

Deux mois plus tard, nous avons pris de ses nouvelles ainsi que des nouvelles de ce fameux tournage.

Pouvez-vous décrire en quelques mots votre récent tournage (type de production, etc…) ?

Le film en question est un long métrage de fiction historique. L’histoire se déroule dans les années 1850. Il s’agit vraiment d’une première pour le cinéma tunisien.

 Image film souhir

C’est une production de la société I.M.F.S (International Monastir Film Services) et elle est soutenue par le fond d'aide à la production dépendant du Ministère de la Culture de la Tunisie et du CNCI, le Centre National du Cinéma de l'Image.

La sortie est prévue pour les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), qui auront lieu du 28 octobre au 5 novembre 2016.

 Journées Cinématographiques de Carthage

 

Quel a été votre rôle sur le tournage ?

Sur ce film, j'étais la camera operator (cadreur). C’était ma première expérience de ce type sur une fiction !

 Image film Souhir 2

 

 Image film Souhir 3

 

Que vous a apporté votre formation au CIFAP ?

CIFAP m'a permis de vraiment maîtriser ma caméra. D’ailleurs, avant même que le tournage ne commence, j'ai pu discuter avec le producteur et le convaincre de filmer en négatif, S-LOG3/4K. Cette production a ainsi pu prendre une nouvelle direction. C'est un choix que je ne pouvais pas faire avant la formation au CIFAP !

Quels sont vos projets futurs, après ce tournage ?

Pour ce qui est de mes projets, je vais d'abord suivre le montage, le mixage et l'étalonnage de ce film puis attendre de voir le résultat final, en espérant avoir été à la hauteur de la tâche qui m'a été attribuée. Réussir ce film est pour le moment mon seul but !

15/07/2016

Actualités similaires

Catalogue CIFAP

Catalogue des formations 2017

Les métiers de l’audiovisuel, de la musique, du spectacle vivant et du web sont en constante évolution, d’autant plus depuis le virage numérique. La formation est un passage incontournable pour...

17 nouvelles formations certifiantes au CIFAP

Déjà porteur de nombreux titres RNCP, CIFAP étoffe encore son offre certifiante : audiovisuel, cinéma, musique, spectacle vivant... autant de domaines concernés par ces nouveaux dispositifs.